top of page
  • Photo du rédacteurTristan

"Snactivity", une manière innovante d'augmeter son activité physique

Date de publication : 08/03/2022




De multiples recommandations en matière d’activité physique sont chaque jour rappelé à la population. Actuellement, pour un adulte, il est recommandé de pratiquer au moins 150 minutes d’activité physique modérée idéalement réparties en 5 séances d’environ 30 minutes. Ces dernières visent à réduire la sédentarité qui ne cesse d’augmenter ainsi que la diminution de l’activité physique. Cependant, il peut être difficile pour un individu de savoir comment mettre en œuvre les recommandations dans leur quotidien.


Après avoir reçu un important investissement de plusieurs millions d’euros par le National Institute for Health Research (NIHR), Loughborough University s’est associée aux universités de Birmingham, Leicester, Edinburgh et Birmingham Community Healthcare Foundation NHS Trust pour étudier l’impact d’une approche différente à l’activité physique sur la santé.


« Snactivity » promeut la pratique de multiples petites « taches » d’activités physique (de 2 à 5 minutes) régulièrement réparties tout au long de la journée. Cette approche met en avant le fait que chaque effort compte. Cette vision pourrait être plus acceptable pour la majorité de la population, la rendant plus tangible et durable sur le long terme comparé aux recommandations actuelles.


Pour étudier l’impact de ce modèle, les chercheurs ont demandé aux docteurs, médecins et autres corps médicaux de promouvoir cette approche à leurs patients durant leur consultation. Cela implique aussi que les patients portent un bracelet connecté lié à une application (snackApp) capable d’enregistrer leur activité physique. L’application envoie automatiquement une notification au bout d’une heure d’inactivité pour inciter une courte activité physique. L’étude est toujours en cours et nous espérons avoir des résultats concrets d’ici peu.


Pour conclure, cette approche nous rappelle qu’il n’est pas nécessaire de viser des niveaux d’activité physique inatteignable car cela aura comme seule conséquence de décourager la plupart des personnes. Au contraire, chaque augmentation de l’activité physique devrait être perçue comme une réussite menant peu à peu vers une meilleure santé. D’ailleurs il est important de rappeler que la diminution du comportement sédentaire ainsi que l’augmentation de l’activité physique (sans même atteindre les recommandations) ont un impact réellement positif sur la santé.



Comments


bottom of page